Didier Saussier est Directeur Régional de GRDF « Sud Est » et président de l’AFG (Association Française du Gaz) en Auvergne Rhône-Alpes. En tant que partenaire de longue date d’ECAM Lyon, notamment sur tous les sujets liés au gaz, GRDF s’est naturellement associé au Mastère Spécialisé® Management de la Transition Énergétique. Didier Saussier nous explique en quoi ce programme commun entre emlyon business school et ECAM Lyon apporte un réel savoir-faire dans les secteurs liés à la transition énergétique.

Quelle est votre définition de la Transition Energétique ?

Didier Saussier - Directeur Régional de GRDF

La Transition Energétique désigne toute une dynamique, à la fois technique et sociétale, visant à améliorer la qualité de l’air et, de façon générale, à réduire les impacts environnementaux liés à l’énergie. Cela passe par l’innovation technologique et la mise en place de nouvelles approches de travail.
Nous assistons aujourd’hui à un décloisonnement de l’énergie. Autrefois affaire de spécialistes, ce secteur voit apparaître de nombreuses passerelles, à la fois entre les métiers d’une même industrie, mais aussi en dehors.
J’ajouterais que la transition énergétique n’est qu’un volet de la transition écologique, dont l’objectif est de réduire les impacts environnementaux afin d’arriver à une réduction du réchauffement climatique qui est une préoccupation de chaque instant.

Quels sont vos trois enjeux majeurs de la transition énergétique ?

La réduction d’une consommation excessive d’énergie, des efforts réels en matière de « verdissement énergétique » et, enfin, une meilleure prise en compte de cette problématique dans le secteur du bâtiment me semblent être des priorités absolues.
Il n’y a pas de mono solution, l’important est de pouvoir rester manœuvrants et ouverts sur l’ensemble des possibilités d’action.
Le bâtiment est un exemple très concret d’un secteur qui n’est plus en phase avec les réalités modernes. La France compte dix millions de logements à rénover, et donc tout autant de passoires énergétiques. S’attaquer à ce chantier, c’est aussi permettre le développement d’une filière industrielle qui créera énormément d’emplois.

Quel est votre avis sur ce nouveau Mastère Spécialisé® Management de la Transition Énergétique ?

Au sein de GRDF, nous sommes convaincus qu’il faut constamment trouver de nouvelles façons d’innover dans les métiers liés à la transition énergétique. Cela passe donc par une formation de haut niveau, et ce Mastère Spécialisé est une partie de la réponse. Il permet de décloisonner les compétences, d’avoir un regard ouvert sur les autres corps de métier, et d’élargir son approche.
L’autre vrai plus, c’est de permettre aux futurs professionnels du secteur d’avoir des compétences provenant de deux écoles différentes : à la fois en management et conduite de projet via emlyon business school, et à la fois techniques via ECAM Lyon.

Pourquoi est-il si important d’avoir des compétences diverses ?

Je vais vous donner un exemple concret : le gaz. Cette énergie est actuellement responsable d’un cinquième des émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) en France.
Beaucoup d’efforts sont actuellement faits afin de développer le biométhane, une énergie propre et qui permet d’améliorer efficacement la qualité de l’air. Produit essentiellement à partir des déchets verts, ordures ménagères, déchets agricoles, agroalimentaires ou encore industriels, ce biogaz implique la collaboration de filières et compétences très diverses. C’est la combinaison de ces deux facteurs qui permettra de développer véritablement cette filière extrêmement prometteuse.
Le Mastère Spécialisé® Management de la Transition Énergétique, par son excellence pédagogique, va permettre aux futurs diplômés d’avoir une vision multi disciplinaire et un bagage technique solide. J’insiste sur cette complémentarité et diversité de compétences qui est, à mon sens, un des prérequis pour pouvoir opérer des changements majeurs en matière de transition énergétique. Ces filières vont recruter à tour de bras, il y a donc de réelles opportunités de carrière !